Logo du Tam-Tam communautaire

Portail communautaire et social
du Haut Saint-Maurice


 
Le remède aux coupures, ça existe !
Engagez-vous pour le communautaire !
Lutter contre la corruption

Calendrier des activités

  2018 
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Toutes les activités de septembre 2018

Suivez-nous sur

Facebook

Assemblée générale annuelle 2018 de l’Action boréale

par L'Action BoréalePublié le 14 août 2018


L’Action boréale tiendra son assemblée générale annuelle le dimanche 9 septembre à l’édifice Temabex, au 56 rue Perreault Ouest à Rouyn-Noranda, à compter de 9h. Le conseil d’administration vous y attend expressément. À l’ordre du jour, en priorité, l’artificialisation appréhendée du quart des forêts québécoises, l’apathie morbide du gouvernement dans la complétion du réseau d’aires protégées, et aussi, la saga du caribou de Val d’Or.

En ce sens, on vous attend aussi la veille, samedi 8 septembre, à 16h, près du piano extérieur de la Place de la citoyenneté, en face de l’Hôtel de Ville. Je serai en train d’en jouer… Tendre consigne : emmenez des amis.

Nous voulons y exprimer notre profond désaccord à l’égard du gouvernement dans sa gestion du caribou forestier de Val d’Or. Une petite délégation de Greenpeace, provenant de Montréal, viendra ponctuer l’événement avec l’imagination qu’on lui connaît.

Nous marcherons ensuite vers le bureau du ministère responsable de la faune, à quelques centaines de mètres tout au plus, pour y déposer une pétition de 15 000 signatures enjoignant le gouvernement de renoncer à sacrifier le caribou, mais de plutôt l’inscrire à la liste des espèces menacées, tel qu’il l’est, en réalité. À noter que nous avons déjà fait reculer ce ministère responsable de la faune l’an passé, en persuadant le zoo de Saint-Félicien de ne pas recueillir la quinzaine de bêtes naufragées.

Ce dossier a accaparé notre attention depuis quelque temps, trop probablement, mais il demeure si important. Nous estimons que la disparition de ce troupeau témoignerait de la faillite de notre gestion forestière, incapable d’assurer la coexistence entre des espèces animales et la foresterie telle que nous la pratiquons.

Le gouvernement a pris la décision d’abandonner le troupeau. Le premier ministre a même dit : “Je ne sacrifierai pas une seule job dans les forêts pour les caribous”.

Nous nous réunirons ensuite dans une salle de l’édifice Temabex pour discuter devant une bière et manger un peu. En début de soirée, deux éminents biologistes à la retraite, messieurs Serge Couturier et Marcel Paré, viendront nous décrire la délicate méthode scientifique qui pourrait peut-être assurer la survie du petit troupeau de caribous de Val d’Or.

Nous ne sacrifierons aucun caribou pour l’élection d’un député, fut-il ministre responsable de la faune !

Il y a une manière intelligente de faire de la foresterie, cette intelligence-là existe, il s’agit de créer les conditions pour qu’elle puisse fleurir. — Richard Desjardins

Richard Desjardins, Elvis-président

L’Action boréale
819-762-4967
.
Site Web

Retourner au haut de la page


Ma soupe populaire n'est pas un lobby !

Julie Boulet, Députée de Laviolette et ministre du Tourisme

Logo de la Table Nationale des Corporations de Développement Communautaire Logo de la CDC du Haut St-Maurice Logo du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec