Logo du Tam-Tam communautaire

Portail communautaire et social
du Haut Saint-Maurice


 
Le remède aux coupures, ça existe !
Engagez-vous pour le communautaire !
Lutter contre la corruption

Calendrier des activités

  2017 
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Toutes les activités d'octobre 2017

Suivez-nous sur

Facebook

Élections municipales : fin des mises en candidatures, nous félicitons les femmes qui relèvent le défi !

par la Table de concertation du mouvement des femmes de la MauriciePublié le 10 octobre 2017


La période de mises en candidatures aux élections municipales de 2017 ayant pris fin vendredi dernier, l’équipe de la Table de concertation du mouvement des femmes (TCMFM) tient à féliciter les femmes qui relèvent ce défi !

Au total, 148 femmes ont déposé leur candidature pour le poste de mairesse ou de conseillère, dans les 42 municipalités qui composent le territoire de la Mauricie, soit 29 % des candidatures. De ce nombre, 59 d’entre elles ont été élues sans opposition. Lors des élections municipales de 2013, nous pouvions compter 143 candidates, soit 28 % des candidatures. 58 ont été élues sans opposition.

Pour les conseillères municipales, 134 femmes sollicitent un mandat, comparativement à 130 en 2013. Puis, sur les 42 municipalités, 14 femmes, comparativement à 13 en 2013, sollicitent un siège à la mairie, et déjà 3 d’entre elles ont été élues sans opposition.

Il y a encore beaucoup de travail à faire afin que les femmes se sentent davantage interpellées et qu’elles prennent enfin leur place. N’oublions pas que les femmes représentent 51 % de la population de la province, mais constituaient, jusqu’en septembre 2017, à peine le tiers des élus municipaux. L’augmentation du nombre de candidates et d’élues dans les conseils municipaux constitue donc un enjeu primordial pour la santé démocratique.

Les femmes se présentant aux élections municipales contribuent non seulement à l’égalité entre les femmes et les hommes dans notre société, mais elles ont également un impact direct sur leur communauté !

“Nous sommes conscientes qu’il y a encore des obstacles qui se dressent devant les femmes qui désirent s’impliquer en politique municipale, voilà pourquoi nous travaillons à les déconstruire et à trouver des solutions concrètes”, affirme Joanne Blais, directrice de la TCMFM.

La Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie (TCMFM) est fière de continuer de travailler en collaboration avec plusieurs acteurs, de différentes régions, dans le cadre du projet Plus de femmes en politique ? Les médias et les instances municipales, des acteurs clés ! Ainsi, nous profitons de l’occasion pour interpeller de nouveau, les médias et les instances municipales, étant eux-mêmes partie prenante des solutions touchant la représentation des femmes dans ce lieu décisionnel.

La Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie

La Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie est un regroupement régional féministe de défense collective des droits qui a pour mission de favoriser la concertation et d’agir sur les questions mettant en jeu les intérêts et les conditions de vie des femmes.

Joanne Blais, directrice TCMFM
819-372-9328 ou 819-386-2191
.
Site Web
Site Web de Mauriciennes d’influence

Retourner au haut de la page


Les OSBL ne sont pas des lobbys !

Julie Boulet, Députée de Laviolette et ministre du Tourisme

Logo de la Table Nationale des Corporations de Développement Communautaire Logo de la CDC du Haut St-Maurice Logo du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec