Logo du Tam-Tam communautaire

Portail communautaire et social
du Haut Saint-Maurice


 
Engagez-vous pour le communautaire !
D'autres choix sont possibles !

Calendrier des activités

  2019 
D L M M J V S
     1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Toutes les activités de mai 2019

Suivez-nous sur

Facebook

L’accès des femmes à l’emploi en Mauricie, une priorité !

par la Table de concertation du mouvement des femmes de la MauriciePublié le 13 mai 2019


À la veille de la Journée internationale des travailleuses et travailleurs, avait lieu, à l’Hôtel Gouverneur Trois-Rivières, un forum régional pour le lancement du projet L’accès des femmes en Mauricie, une priorité ! Cet événement permettait aux actrices et acteurs présents de prendre connaissance et de bonifier l’état de situation sur les obstacles à l’emploi des femmes. “Le forum a permis à plus de 50 personnes du milieu communautaire, politique, institutionnel et économique de réfléchir collectivement à des pistes de solutions, au niveau structurel et politique, afin d’améliorer l’accessibilité et le maintien à l’emploi de l’ensemble des Mauriciennes”, mentionne Joanne Blais, directrice de la TCMFM.

Un enjeu prioritaire pour la région

En Mauricie, l’activité économique repose en grande partie sur l’exploitation et la transformation des ressources naturelles, en particulier la forêt et l’énergie, secteurs d’activité au sein desquels les femmes demeurent peu présentes. La concentration de la main-d’oeuvre féminine dans les emplois à prédominance féminine est plus prononcée que dans l’ensemble du Québec (46,6 % comparativement à 41,4 %), et ce, malgré le rehaussement de la scolarité des femmes.

Malgré des avancées plutôt encourageantes, comme la fréquentation scolaire plus élevée des filles et une plus grande participation des femmes au marché du travail, le revenu médian des Mauriciennes est un des plus faibles en province et des inégalités persistent. Les Mauriciennes restent moins scolarisées que les Mauriciens : 25,4 % des femmes n’ont aucun diplôme contre 23,1 % des hommes. Le taux d’emploi des femmes sans diplôme est de seulement 32,7 %. Un lien direct entre la scolarité et l’emploi est observable. De plus, le taux d’emploi des Mauriciennes est encore aujourd’hui sous la moyenne provinciale et elles sont plus nombreuses que les hommes à travailler à temps partiel. Ce phénomène est plus accentué dans la région où 29,4 % des travailleuses étaient à temps partiel contre 13,9 % des travailleurs en 2016.

Projet régional concerté : L’accès des femmes à l’emploi en Mauricie, une priorité !

Ce projet de 36 mois vise à améliorer l’accès à l’emploi des femmes, incluant les femmes immigrantes et autochtones, dans la région de la Mauricie. Plus spécifiquement, il vise à favoriser le développement d’une concertation autour de l’accès à l’emploi des femmes. En particulier, informer les élues et élus municipaux et promoteurs de projets qui contribueront à la mise en oeuvre des priorités régionales de développement adoptées en 2017. De plus, il vise à appuyer divers partenaires régionaux, de plusieurs secteurs, dans le renforcement de leur capacité à mieux répondre aux besoins des femmes en employabilité et ainsi à réduire leur vulnérabilité économique.

En septembre dernier, un comité de suivi composé de partenaires, intervenant·e·s sociaux, économiques et politiques, et institutionnels, issus de plusieurs secteurs d’activités de la région, a été mis sur pied. Cette concertation permet de développer une vision commune et de mieux comprendre les obstacles à la participation des femmes au marché du travail. Le comité sera également responsable d’orienter un plan d’action intersectoriel qui sera développé suite aux pistes de solutions dégagées lors du forum régional. “Ce plan d’action devra permettre d’améliorer les pratiques collectives liées à la participation des femmes à l’emploi de l’ensemble des Mauriciennes”, mentionne Joanne Blais. D’ici la fin du projet, il est prévu que les résultats et les outils soient diffusés dans les 16 autres régions du Québec.

Depuis sa création en 1982, la sécurité économique des femmes a toujours été une priorité pour le mouvement des femmes de la Mauricie. La TCMFM est un regroupement régional féministe de défense collective des droits qui a pour mission de favoriser la concertation et d’agir sur les questions mettant en jeu les intérêts et les conditions de vie des femmes.

La réalisation de ce projet est rendue possible grâce au soutien financier du Ministère des Femmes et de l’Égalité des genres.

Joanne Blais, directrice de la TCMFM
.

Retourner au haut de la page


Logo de la Table Nationale des Corporations de Développement Communautaire Logo de la CDC du Haut St-Maurice Logo du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec