Logo du Tam-Tam communautaire

Portail communautaire et social
du Haut Saint-Maurice


 
Le remède aux coupures, ça existe !
Engagez-vous pour le communautaire !
Lutter contre la corruption

Calendrier des activités

  2017 
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Toutes les activités d'octobre 2017

Suivez-nous sur

Facebook

Opérations de sécurité routière : “Texter ou conduire. Faut choisir.”

par le Tam-Tam communautaire du Haut St-MauricePublié le 3 octobre 2017


Dans le cadre de l’opération nationale concertée Distraction, Contrôle routier Québec et la Sûreté du Québec ont effectué une opération conjointe le 28 septembre dernier au Centre du Québec.

Une équipe d’une douzaine de contrôleurs routiers ainsi que 5 policiers ont effectué une opération en matière d’infractions au Code de la sécurité routière en utilisant notamment un autobus afin d’avoir une vue en plongée dans les habitacles des véhicules. Les agents détecteurs à bord de l’autobus étaient en communication avec des agents intercepteurs sur la route. L’opération s’est déroulée sur l’autoroute 20 principalement entre Saint-Germain de Grantham et Notre-Dame du Bon Conseil. L’opération de surveillance visait autant les automobilistes que les véhicules lourds, dont les tracteurs semi-remorque.

L’opération, qui s’est déroulée au cours de l’avant-midi ainsi qu’en après-midi, a permis au total d’intervenir auprès de 32 personnes en infraction. Les contrôleurs routiers ont émis 13 constats d’infraction, soit 3 pour utilisation du cellulaire au volant (amende de 127 $ et 4 points d’inaptitude) et 10 pour le non-port de la ceinture (amende de 127 $ et 3 points d’inaptitude). Les policiers ont émis 19 constats, soit 17 pour utilisation du cellulaire et 2 pour le non-port de la ceinture.

Rappelons que l’opération Distraction, tenue du 22 au 28 septembre, visait à conscientiser les conducteurs aux dangers liés aux distractions au volant.

Texter en conduisant augmente le risque d’être impliqué dans une collision, puisque le conducteur quitte la route des yeux de 4 à 6 secondes. À une vitesse de 90 km / h, cette inattention représente la même chose que traverser un terrain de football les yeux fermés.

La campagne de sensibilisation de la Société de l’assurance automobile du Québec se poursuit jusqu’au 22 octobre. Sur le thème “Texter ou conduire. Faut choisir.”, les messages visent à démontrer aux conducteurs que malgré leurs habiletés à manipuler leur cellulaire au quotidien, texter au volant est dangereux.

Sébastien Drolet
Agent aux relations publiques
Mauricie, Centre du Québec, Estrie, Abitibi-Témiscamingue et Nord du Québec
Contrôleur routier / Constable spécial mat. 5911

Retourner au haut de la page


Les OSBL ne sont pas des lobbys !

Julie Boulet, Députée de Laviolette et ministre du Tourisme

Logo de la Table Nationale des Corporations de Développement Communautaire Logo de la CDC du Haut St-Maurice Logo du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec