Logo du Tam-Tam communautaire

Portail communautaire et social
du Haut Saint-Maurice


 
Engagez-vous pour le communautaire !
D'autres choix sont possibles !

Calendrier des activités

  2019 
D L M M J V S
           1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Toutes les activités de juin 2019

Suivez-nous sur

Facebook
Chanel Garceau

Chronique de Chanel contre Goliath

par Chanel Garceau

Atteindre le “burn-out” avec succès en 5 étapes faciles

Publié le 5 octobre 2015


Hey toi !

Oui, toi !

T’sais, toi. Toi qui réussis tout dans la vie. Pour qui, le quotidien, c’est de ne rien voir aller entre 8h et 22h. Toi, qui veut et va tout avoir. C’est à toi que je parle. Comme tout dans ta vie est performant, voici comment parvenir à bien réussir ton “burn-out”, frais de manutention inclus. “You’re welcome”.

1- Toujours penser aux 3 P

Performance, Pas manger, crise de Panique.

Super important de pas y aller mollo avec les 3 P. Ce qui est “cool” avec eux, c’est qu’ils suivent un ordre logique où tu risques toujours un peu de perdre ton âme. Vu que t’as dit oui à tout dans ta journée, oublie ta salade de saumon au frigidaire et gâte-toi avec juste un Kombucha. Répète l’expérience pendant 3-4 jours et tu verras tout de suite les effets voulus. Gère ensuite ta p’tite crise de “ma vie c’est de la marde, j’arrive plus à respirer” à grands coups d’ambitions pas réalistes, pis je te promets que tu deviens cardiaque dans la prochaine année !

2- Ne dis jamais non

Dire non, c’est pour les faibles. Toi, t’es jeune pis en “santé”, c’est le temps de te maganer ben comme il faut. Fait que suis 6 cours, prends un travail plus-que-temps-plein-mais-payé-au-kraft-dinner, 2-3 implications scolaires, un club de course se nommant “t’es aussi bien de faire le demi après 4 semaines ou bedon on te juge pis on t’invite plus. Inc.”, pis un coloc qui se ramasse pas parce que t’sais, t’as assez de temps libre pour entretenir la merde de quelqu’un d’autre.

3- Sois à la dernière minute pour absolument tout

Non, mais, c’est tellement challengeant pis sain de tester les limites physiques d’un “deadline”. Le petit stress de ne jamais savoir si tu vas y arriver, les nuits blanches, les crises de larmes. C’est le meilleur combo pour tester tes limites et ta psy va en raffoler !

4- Entoure-toi des bonnes personnes

Tes amis qui partent en voyage 4 mois par année, qui se questionnent sur la vie et qui prennent le temps de vivre ne vont que te ralentir dans ton processus. Cherche plutôt l’amitié des gens comme toi, qui jugent ceux qui n’ont pas des semaines de 80 heures. Ensemble, vous pourrez vous partir une coop de café illimité et de prozac.

5- Ne t’arrête surtout pas

C’est connu. Si tu t’arrêtes, tu pourrais te questionner sur tes choix et repenser à ta vie et tu ne veux pas ça ! N’oublie pas le plan initial de frapper un mur, tu t’en éloignerais dangereusement.

Je sais bien que t’es au-dessus de tout ça pis c’est ben correct, mais, si jamais ton ami, qui est faible, lui, a besoin d’aide, tu peux le juger et lui conseiller le site de l’ordre des psychologues du Québec .

Sur ce, je m’en retourne faire du café.

Originalement paru sur Les Nerds

C xxx

Retourner au haut de la page


Logo de la Table Nationale des Corporations de Développement Communautaire Logo de la CDC du Haut St-Maurice Logo du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec