Logo du Tam-Tam communautaire

Portail communautaire et social
du Haut Saint-Maurice


 
Engagez-vous pour le communautaire !
Lutter contre l'évasion fiscale

Calendrier des activités

  2019 
D L M M J V S
           1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Toutes les activités de juin 2019

Suivez-nous sur

Facebook
Les membres du Club de lecture de la Bibliothèque de La Tuque

Chronique littéraire

du Club de lecture de la Bibliothèque Annie St-Arneault

Joséphine, désir et ambition, de Kate Williams

Publié le 18 mars 2016


“Aucune femme ne m’a jamais aimé avec plus de dévotion, de passion et de tendresse. Seule la mort peut rompre une union bâtie sur la compassion, l’amour et des sentiments vrais.” C’est en ces termes que Napoléon parlait de sa femme Joséphine.

C’est cette passion dévorante qui animera la vie de ce couple hors du commun. Née en Martinique le 23 juin 1763, Marie-Josèphe Rose de Tascher a toujours voulu aller en France après qu’une sorcière de son village lui ait dit qu’elle y serait plus qu’une reine. Celle que Napoléon appellera Joséphine arrivera en France à 17 ans pour y contracter un mariage obligé avec le fils de l’amant de sa tante.

De ce mariage malheureux elle aura deux enfants que Napoléon adoptera par la suite. Après avoir été abandonnée par son époux, elle sera, malgré elle, prise dans la tourmente de la Révolution française. Son époux guillotiné, c’est par miracle qu’elle sort de prison et ne connaît pas le même sort que lui. C’est à ce moment qu’elle rencontre Napoléon alors général de brigade pour Barras.

Aucune femme ne s’intéresse à ce petit Corse qui a des traits italiens et un français aux accents épouvantables. Joséphine se reconnaît dans cet homme ambitieux et ensemble dépasseront en grandeur les folies de Louis XVI et Marie-Antoinette.

Cette biographie se lit comme un roman, l’action est soutenue et les conquêtes de Napoléon ne prennent pas toute la place ; on nous fait plutôt découvrir une femme attachante, intelligente, une amoureuse de l’art, une femme authentique au charisme légendaire. On peut faire une visite virtuelle de la résidence préférée de Joséphine, la Malmaison.

Marjorie St-Pierre, membre du club de lecture de la bibliothèque Annie St-Arneault

Retourner au haut de la page


Logo de la Table Nationale des Corporations de Développement Communautaire Logo de la CDC du Haut St-Maurice Logo du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec