Logo du Tam-Tam communautaire

Portail communautaire et social
du Haut Saint-Maurice


 
Le remède aux coupures, ça existe !
Engagez-vous pour le communautaire !
Contrôler le coût des médicaments

Calendrier des activités

  2017 
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Toutes les activités d'octobre 2017

Suivez-nous sur

Facebook
Un oiseau dans ma cour

Chronique “Un oiseau dans ma cour”

par Guy Pilote

La chanson… c’est un vivant petit oiseau sensible et intelligent dont l’univers est la cour, il connaît et ressent tout, mais en petit, c’est très parent avec le conte et la fable.

Félix Leclerc

Erreur sentimentale

Publié le 10 octobre 2017


Ne me cherche plus abordait le thème de la rupture amoureuse. L’idée n’était évidemment pas de la surestimer comme solution au conflit, mais plutôt de montrer qu’elle est parfois un mal nécessaire.

Si certaines personnes envisagent trop rapidement cette solution, d’autres, au contraire, incapables d’insuffler une vie à leur couple, choisissent plutôt de le maintenir en vie en le branchant sur un respirateur artificiel. Que ce soit par dépit, par devoir ou par intérêt, ils préféreront se conforter dans une solitude à deux, séparés par un épais silence, plutôt que de risquer le choc de l’authentique rencontre. Pas de rencontre véritable… et non plus de cette joie que l’on éprouve à être ensemble et à s’accompagner sur les chemins de nos vies.

Erreur sentimentale

Ils se sont mariés
Ont élevé leurs enfants
Ont beaucoup travaillé
Ont défié le temps
Parents plus que parfaits
Famille presque idéale
Si bien que le succès
Semblait chose normale

Ils ont fait ce qu’il faut
Sans jamais ne dire mot
Ni de l’un, ni de l’autre
Ni de l’un, ni de l’autre

Bien sûr quelques accros
Des petites bouderies
Parfois de vilains mots
Une ou deux tromperies
Valait-il mieux mentir ?
Fallait-il tout briser ?
Ne sont pas bonnes à dire
Toutes les vérités

Puis il y a de ces compromis
Qu’ils n’ont pu éviter
Des projets en sursis
Des rêves abandonnés
Peut-être quelques lambeaux
D’une riche existence
Entrainées par les flots
De froides indifférences

Ils ont fait ce qu’il faut
Sans jamais ne dire mot
Ni de l’un, ni de l’autre
Ni de l’uni, ni de l’autre

Ensemble maintenant
Dans un épais silence
Ils vivent le présent
Comme une récompense
Lui au téléjournal
Elle aux téléromans
Erreur sentimentale
Heureux de faire semblant

Ils ont fait ce qu’il faut
Sans jamais ne dire mot
Ni de l’un, ni de l’autre
Sans jamais ne dire mot
Ni de l’un, ni de l’autre

Retourner au haut de la page


Ma soupe populaire n'est pas un lobby !

Julie Boulet, Députée de Laviolette et ministre du Tourisme

Logo de la Table Nationale des Corporations de Développement Communautaire Logo de la CDC du Haut St-Maurice Logo du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec