Logo du Tam-Tam communautaire

Portail communautaire et social
du Haut Saint-Maurice


 
Le remède aux coupures, ça existe !
Engagez-vous pour le communautaire !
Lutter contre la corruption

Calendrier des activités

  2017 
D L M M J V S
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Toutes les activités de décembre 2017

Suivez-nous sur

Facebook

Chroniques du Tam-Tam

L’amour qui dure

par Un oiseau dans ma cour (Chronique du Tam-Tam)Publié le 11 décembre 2017


“Un amour qui dure irrigue de poésie la vie quotidienne”, Edgar Morin

Je terminerai cette série de chroniques sur la relation amoureuse en vous parlant de l’amour qui dure. Qui dit “durée” dit “temps”, n’est-ce pas ? Alors voici un mot sur le temps. “Qu’est-ce que le temps ?” demandait le philosophe Augustin d’Hippone. “Si personne ne me le demande, je le sais ; mais, si on me le demande, et que je veuille l’expliquer, je ne le sais plus” *. Ce vieil Augustin avait bien raison : que pouvons-nous réellement dire du temps ? Qu’il passe vite, qu’il nous échappe, qu’il nous manque ou, au contraire, qu’il est “long”, lorsque nous sommes ennuyés par une situation. Nous dirons encore que nous passons du bon temps ou, à l’inverse, que nous passons “un mauvais quart d’heure”. Bref, le temps semble se définir à partir de l’expérience que nous en faisons.

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

Mise à jour économique et lutte à la pauvreté : les fruits empoisonnés de l’austérité

par le Collectif pour un Québec sans pauvreté (Chronique du Tam-Tam)Publié le 7 décembre 2017


Aujourd’hui, c’est toute la stratégie électorale du gouvernement québécois qui est mise au jour. En outre, il en a profité pour confirmer que la lutte à la pauvreté est la dernière de ses préoccupations.

“Le gouvernement ne voit pas l’urgence d’agir pour lutter contre la pauvreté mais, à l’approche des élections, il a vu l’urgence de faire quelques cadeaux électoraux, lance Serge Petitclerc, porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté. Il a ainsi fait le choix de réduire les impôts de 1 milliard $. Sur cinq ans, cela représente 5 milliards $ en moins qui auraient notamment pu servir à améliorer les conditions de vie des personnes en situation de pauvreté.”

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

Changements climatiques : penser au-delà du bac vert

par l'IRIS (Chronique du Tam-Tam)Publié le 7 décembre 2017


Du 6 au 17 novembre se tenait à Bonn en Allemagne la Conférence de l’ONU sur le changement climatique (COP23), qui traitait de l’avancement de la mise en oeuvre de l’Accord de Paris signé en 2015. L’urgence de limiter le réchauffement planétaire se fait sentir tous les jours un peu plus, à mesure que les signes de la dégradation de la planète se multiplient. L’Organisation météorologique mondiale soulignait récemment dans son bulletin annuel que la concentration de CO2 dans l’atmosphère a atteint en 2016 son plus haut niveau en 800 000 ans.

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

Le club des milliardaires québécois

par Attac-Québec (Chronique du Tam-Tam)Publié le 6 décembre 2017


En cette période préélectorale, on chercher à savoir s’il est préférable d’accorder de nouvelles baisses d’impôt ou de réinvestir dans les services publics. S’il semble évident que bien financer notre système de santé et nos écoles devrait être la grande priorité, il est aussi possible de se demander si la question est bien posée.

Ainsi, il est toujours important de chercher où se trouve l’argent. Depuis plusieurs années, dans les médias, on nous répète que le Québec est pauvre, que le nombre de riches est beaucoup trop insuffisant pour qu’on puisse exiger d’eux une contribution fiscale significative.

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

Les véritables gestionnaires (2)

par la Coalition Solidarité Santé (Chronique du Tam-Tam)Publié le 5 décembre 2017


Dans ma dernière chronique, je rapportais le sort réservé par le ministre Barrette aux gestionnaires du réseau, forcés à la retraite par l’abolition de leur poste dans les suites de ses réformes qui ont fait passer les 182 établissements existants à 34.

Je rappelais que le ministre avait tenté de réduire par voie règlementaire leurs indemnités maximales de départ de 24 à 12 mois, mais dans un jugement rendu en juillet dernier, la cour Supérieure avait tranché que le ministre n’avait pas le droit de modifier unilatéralement les conditions de travail de ses cadres.

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

Les véritables gestionnaires

par la Coalition Solidarité Santé (Chronique du Tam-Tam)Publié le 28 novembre 2017


“Fini les amateurs, fini les bricoleurs ! Place aux véritables gestionnaires de l’État du Québec !… Le Parti libéral du Québec, bâtisseur de confiance !…”

Ainsi discourait, cette fin de semaine, Philippe Couillard lors du 33e congrès du Parti libéral du Québec (PLQ).

Deux événements qui se sont produits dans les jours précédant le congrès pourraient donner la pleine mesure de ces affirmations du premier ministre.

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

Témoignage / Revenu minimum garanti : une occasion manquée !

par le Collectif pour un Québec sans pauvreté (Chronique du Tam-Tam)Publié le 23 novembre 2017


Je suis une personne assistée sociale ayant plusieurs contraintes à l’emploi. Je suis de ceux et celles dont le marché du travail ne veut pas, parce que les emplois ne sont pas adaptés à nos besoins ou à cause des préjugés véhiculés à notre égard.

(lettre ouverte de Sylvain Caron, bénévole et militant au Groupe d’information et de défense des droits sociaux de Sainte-Julienne)

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

Les solutions sont publiques

par la Coalition Solidarité Santé (Chronique du Tam-Tam)Publié le 23 novembre 2017


Par les temps qui courent, et dans les suites et impacts des réformes Barrette, beaucoup de gens proposent des solutions pour améliorer notre système public de Santé et de Services sociaux (SSS).

Dans un échange avec des lecteurs, l’un fait mention du livre “La santé repensée”, du Dr Gaétan Brouillard. Le lecteur note que ce livre est “sur la coche et même un peu au-dessus”, mais que la pratique de ce médecin “en clinique privée coûte les yeux de la tête aux patients qui y vont. Les résultats sont probablement bons, mieux que dans le système public, mais c’est beaucoup trop cher. Le docteur Brouillard n’a pas confiance dans les tests faits au Québec. Il les fait faire aux États-Unis. Je ne suis pas assez scientifique pour discerner s’il y a là arnaque ou bonne science. […] L’idéal serait que cette médecine soit pratiquée dans le système public pour abaisser les coûts (et que les tests, dont quelques-uns nouveaux, soient faits ici)…”.

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

L’amour se hasarde

par Un oiseau dans ma cour (Chronique du Tam-Tam)Publié le 23 novembre 2017


Vous connaissez sans doute des personnes qui souhaitent vivre une relation amoureuse, mais qui n’y parviennent pas. Elles ne trouvent pas le type de personnes correspondant à leurs désirs, elles n’osent plus s’engager parce qu’elles ont été déçues ou échaudées, elles n’ont pas les aptitudes psychologiques requises pour vivre une relation intime ou encore elles se voient victimes des lois sans pitié du “marché de la séduction” (dure réalité : le marché de la séduction, avec ses normes et ses exigences, existe bel et bien), bref, elles se retrouvent seules et leur solitude est vécue dans l’attente.

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

Le salaire minimum à 15 $, une question de dignité

par le Tam-Tam communautaire du Haut St-Maurice (Opinions des lecteurs)Publié le 20 novembre 2017


Les grandes associations patronales prétendent que des emplois seront perdus si on l’augmente trop rapidement. Certains de leurs membres se positionnent favorablement face à sa possible augmentation. Les groupes sociaux et les syndicats réclament son augmentation. L’Ontario et d’autres provinces du Canada se sont déjà engagées à lui faire atteindre 15 $ l’heure. Le salaire minimum est objet de débats et de crainte.

Cliquez pour l'article complet (0) Commentaires

Retourner au haut de la page


Ma soupe populaire n'est pas un lobby !

Julie Boulet, Députée de Laviolette et ministre du Tourisme

Logo de la Table Nationale des Corporations de Développement Communautaire Logo de la CDC du Haut St-Maurice Logo du Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec